Superdogan, Dictatorship of image

Nicolas Righetti

20.04.2023

 — 04.06.2023

vernissage: 20.04.23 dès 18h
En présence du photographe
Soirée de lancement du livre aux Éditions Noir sur Blanc
Présentation du travail à 18h45

Affiche de propagande de Recep, Tayyip Erdogan, durant l'élection municipale en Turquie, le 31 mars 2019. Istanbul 2019. ©Nicolas Righetti/Lundi13.ch

 

« Mon projet d’exposition et de livre SUPERDOGAN est une étude visuelle du culte de la personne du président Recep Erdogan, au pouvoir en Turquie depuis 2003. Élu d’abord comme premier ministre, puis en 2014 président de la république, un poste qu’il a créé à sa mesure. La dérive autoritaire s’accentue avec chaque élection. D’après Amnesty International, « la liberté d’expression est sous pression et les journalistes critiques envers le gouvernement sont emprisonnés. Les droits des personnes LGBTI et des réfugié·e·s sont systématiquement bafoués. De plus, les offensives militaires dans les régions kurdes mettent régulièrement la population civile en danger. Enfin, le rôle de la Turquie dans le conflit syrien aggrave la situation des droits humains ». Je me suis saisi du phénomène Erdogan, après avoir déjà publié des livres au sujet du culte de dictateurs tels que Kim Jong-il, Saparmourat Niazov dit Türkmenbasy, Hafez el-Assad et d’autres.

Mon travail photographique a débuté à l’automne 2016, quand je suis parti pour le Wall Street Journal sur les traces du leader montant. C’est en photographiant des triplés nommés respectivement Recep, Tayyip et Erdogan, qu’il m’a paru évident de montrer à ma manière cette figure politique mégalomane et autoritaire qui galvanise de moins en moins les Turques.

SUPERDOGAN se distingue des précédentes publications par un texte de Kergan Görgün, auteur belgo-turc de Rebellion Park, un témoignage littéraire de l’occupation de Gezi Parc à Istanbul en 2013, le mois de mobilisation sociale sans précédent qui annonçait le début de la fin du règne de Recep Erdogan. D’autre part, un insert fait office d’index, sans prétendre à l’exhaustivité, des produits dérivés, portant l’effigie de l’homme qui se rêve comme nouveau sultan d’une empire ottoman ressuscité. »

Nicolas Righetti

 

La soirée du vernissage de l’exposition marquera également le lancement en avant-première du livre SUPERDOGAN publié aux éditions Noir sur Blanc. Pour l’occasion, une séance de signatures du livre sera prévue.

Le finissage aura lieu le 4 juin 2023 avec la présence de la maison d’édition.

 

BIOGRAPHIE

Nicolas Righetti est né en 1967 à Genève. Cofondateur de l’agence Lundi13, il travaille en tant que photographe pour de nombreux journaux suisses et internationaux. Ses voyages à travers le monde, notamment en Asie et dans les pays de l’Est, éveillent chez lui un intérêt pour les figures politiques mégalomanes et totalitaires. Plusieurs livres sont nés de ses voyages : Le Dernier Paradis : Corée du Nord ; Transnistrie : un pays qui n’existe pas ; L’Avenir en rose : Syrie ; Biélorussie Dreamland et Love Me Turkmenistan qui lui a valu en 2007 le premier prix World Press Photo, dans la catégorie « Portraits ».

 

 

Couverture du livre SUPERDOGAN, publié aux Éditions Noir sur Blanc ©Nicolas Righetti