Exposition « La Espera » de Jordi Ruiz Cirera du 17.11 au 24.12.22

Jordi Ruiz Cirera

17.11.2022

 — 24.12.2022

vernissage: 17.11.2022 dès 18h
en présence du photographe
présentation de l’exposition: 18h30

La Espera, travail photographique du Lauréat du Prix Focale – Ville de Nyon 2022, Jordi Ruiz Cirera, sur l’attente des migrants au Mexique sera exposé du 17 novembre au 24 décembre 2022.

Les médias en parlent :

De la série La Espera
Jordi Ruiz Cirera
Vernissage LA ESPERA

 

LA ESPERA
Lorsque j’ai déménagé pour la première fois au Mexique en 2017, j’ai commencé à travailler pour un certain nombre de médias et d’ONG autour des sujets de la migration et du déplacement humain.
Les histoires que je couvrais étaient souvent axées sur la détresse des migrants et des réfugiés désireux d’atteindre les États-Unis. Muni d’une formation de photojournaliste, je m’efforçais de trouver un moment déterminant de leurs voyages qui traduirait les dangers, le mouvement et l’impermanence de leurs situations.
Dans les refuges pour migrants, je trouvais des groupes d’individus venus du monde entier. Beaucoup venaient d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, mais aussi de plus loin comme d’Haïti, du Cameroun ou du Népal. Tous attendaient la prochaine étape de leur voyage. Si leur périple est extrêmement long et dangereux, je les ai rencontrés à un moment précis où la plupart d’entre eux passent leurs journées à attendre. Ils attendent que leur visa soit approuvés; le beau temps qui leur permettrait de traverser le désert ; l’expiration des peines qui les ont expulsés ; les messages de leurs proches.
Avec le projet LA ESPERA, j’ai voulu documenter les réalités des migrants, des réfugiés et des déportés à travers le Mexique, en soulignant la temporalité de leurs situations. En dirigeant mon appareil photo vers des moments où le temps semble s’être arrêté, je voulais mettre en évidence les sentiments de distance, d’isolement et d’oisiveté dont j’étais souvent le témoin.

Bio

Jordi Ruiz Cirera est un photographe et cinéaste déjà primé combinant projets documentaires à long terme et commandes de travaux pour des publications internationales de premier plan, des organisations à but non lucratif et des entreprises.
Son travail est connu pour apporter un regard personnel sur des sujets internationaux en montrant des récits bruts et intimes. Muni d’une formation en photographie documentaire, Jordi a travaillé sur des sujets tels que la migration entre l’Amérique centrale et l’Amérique du Nord, les problèmes environnementaux liés à la production alimentaire à grande échelle, les impacts de la mondialisation dans les petites communautés et les portraits de personnalités célèbres. Ses photographies ont été publiées dans des médias internationaux tels que The California Sunday, Le Monde M Magazine, Spiegel, The Telegraph Magazine et The New York Times. Il est lauréat du fonds d’urgence de la Fondation Magnum et a reçu des prix internationaux, notamment le Taylor Wessing Photographic Portrait Prize, le POYI, les Lucie Awards et le Magenta Flash Forward. En 2012, il a été nommé étudiant photographe de l’année par l’AOP et en 2015, il a été choisi comme l’un des 30 under 30 de Magnum. Son travail a largement été exposé, notamment à la National Portrait Gallery de Londres, au Nederlands Fotomuseum de Rotterdam, à Ivorypress à Madrid, au Centro Juan de Salazar d’Asuncion et lors d’une exposition publique à Paris Gare du Nord. Bien qu’il soit principalement connu pour son travail photographique, Jordi a mis son expérience de conteur au service du cinéma, réalisant et filmant pour des clients tels que le HCR, Topic, Huck, Amazon Studios ou Airbnb. Il est diplômé d’une licence en design et d’une maîtrise avec distinction en photojournalisme et en photographie documentaire du London College of Communication. Il est membre de Panos Pictures et de Laif Agentur.

LA ESPERA – THE WAITING

When I first moved to Mexico in 2017 I started working around subjects of migration and human displacement for a number of media outlets and NGOs.
The stories I would cover were often focusing on the plight of migrants and refugees to reach the US. With a background in photojournalism, I would often strive to find a defining moment in their journeys; moments that would convey the dangers, the movement and the
impermanence of their situations.
But the defining moments where hard to come by. On migrant shelters across the country I would find groups of individuals from all over the world. Many from Central and South America, but also from distant countries including Haití, Cameroon and Nepal, all waiting for the next step on their journeys. While their realities often included a lack of permanence and stability, most of them spend their days waiting. For their visas to be approved. For the good weather that would allow them to cross the desert. For the expiration of the sentences that
deported them. For the messages of their loved ones.
With the project La Espera I wanted to document the realities of migrants, refugees and deportees across Mexico, highlighting the temporality of their situations. Focusing my camera towards moments of stopped time I aim at showcasing the feelings of distance, isolation and lostness I often saw.

Bio

Jordi Ruiz Cirera is an award-winning photographer and filmmaker who combines long-term documentary projects with commissioned work for leading international publications, non-profit and corporate clients.

His work has been known for bringing a personal view on global subjects through raw, intimate narratives. With a background in documentary photography, Jordi has worked on subjects including migration between Central and North America, environmental issues related with large-escale food production the impacts of globalisation in small communities and portraits of renowned personalities. His photographs can often be seen in the pages of international media including The California Sunday, Le Monde M Magazine, Spiegel, The Telegraph Magazine and The New York Times. He is a recipient of Magnum Foundation’s Emergency Fund and winner of global awards including The Taylor Wessing Photographic Portrait Prize, POYi, Lucie Awards and Magenta Flash Forward. In 2012 he was named AOP’s Student Photographer of the Year and in 2015 chosen as one of Magnum’s 30 under 30. His work has been exhibited widely including The National Portrait Gallery in London, The Nederlands Fotomuseum in Rotterdam, Ivorypress in Madrid, Centro Juan de Salazar in Asuncion and a public exhibition at Paris Gare du Nord. Although primarily known for his photographic work, Jordi has taken his storytelling experience into films, directing and filming for clients including UNHCR, Topic, Huck, Amazon Studios or Airbnb. He graduated with a BA degree in design and an MA with Distinction in Photojournalism and Documentary Photography from the London College of Communication. He is a member of Panos Pictures and Laif Agentur.

Vues d’exposition de LA ESPERA :